Présentation des dispositifs d’aide et de soutien en faveur des personnes âgées et de leurs aidants familiaux.

Logo Savoir Être Aidant

Ivry-sur-Seine, le mercredi 22 novembre 2017, Espace Gérard Philippe.

Le mercredi 22 novembre, de 17h30 à 19h, les associations Campus Urbain et FuturÂge invitent toutes personnes souhaitant venir se renseigner sur les dispositifs d’aide et de soutien destinés aux personnes âgées et à leur entourage.

Cet événement s’inscrit dans le cadre du programme de Formation Savoir Être Aidant. Cette formation innovante constituée d’une plateforme en ligne www.savoiretreaidant.fr, propose depuis le mois d’octobre des formations présentielles, gratuites mais sur inscriptions, sur le territoire de la Seine-Amont (Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine, Choisy-le-Roi).

Cette soirée d’information donnera la parole au CLIC 7 (Centre Local d’Information et de Coordination) et au service Retraités de la Commune d’Ivry-sur-Seine pour venir présenter leurs dispositifs et leurs services auxquels les personnes âgées et leurs entourages peuvent bénéficier (aide financière, aide humaine, aide technique, portage de repas, politique d’accueil des personnes âgées…). Cet événement sera également l’occasion de présenter le projet ÉcoRéso Autonomie porté par le CEREMH (réhabilitation, location et achat de matériel d’aide à la mobilité).

Rendez-vous à partir de 17h30 à l’espace Gérard Philipe, Centre Jeanne Hachette, rue Raspail à Ivry-sur-Seine.

Soirée d’information gratuite, en libre accès, sans inscription requise.

Pour plus d’information, contactez nous sur contact@savoiretreaidant.fr ou au 07.67.42.33.91.

Affiche évé. 22 nov.png

Publicités

Le MOOC Savoir Être Aidant, rendez-vous le 11 Mai 2017 pour le lancement !

Le 11 Mai 2017 à Silver Innov’ (pépinière et hôtel d’entreprises dédiés à la Silver Economie), les associations Campus Urbain et FuturÂge organisent le lancement de la formation Savoir Être Aidant. Ce projet, soutenu par le Fonds Européen de Développement Régional et le territoire Grand-Orly Seine Bièvre, a pour objectif d’apporter des conseils et de la sérénité aux aidants qui sont malheureusement trop souvent démunis face aux difficultés de leurs proches en situation de perte d’autonomie.

Savoir Être Aidant est un projet qui a été rendu possible grâce à la richesse de l’écosystème et de nos partenaires œuvrant sur les enjeux du vieillissement en Val-de-Marne.  Après avoir construit le contenu pédagogique de la formation en lien avec les équipes de l’hôpital Charles Foix, fait réaliser par les Lapins Bleus Formation les tournages avec nos partenaires franciliens du Bien Vieillir, développé le site web de la formation avec l’école ESIEA, nous vous proposons de venir découvrir la formation Savoir Être Aidant !Save the date - lancement MOOC

Cette formation innovante sera hébergée sur un site web dédié proposant aux aidants plus de trois heures de contenu vidéo organisées autour de six grandes thématiques. Pour chacune d’entre elles, vous pourrez tester votre bonne compréhension des enjeux et votre appréciation des situations. Les six thématiques sont :

  1. Les rôles des aidants ;
  2. La mobilité ;
  3. Bien être et corps ;
  4. Les maladies cognitives ;
  5. Les dispositifs d’aides ;
  6. Innovation et vieillissement ;

A la différence des MOOC classiques, Campus Urbain et FuturÂge ont souhaité une formation numérique continuellement accessible, sans limite de temps, et dans laquelle vous pourrez néanmoins vous inscrire dans une démarche de formation et ainsi tester vos acquis grâce aux questionnaires qui vous seront proposés.

En complément de ce projet numérique, des sessions présentielles vont être organisées sur le territoire de la Seine-Amont afin d’accompagner de manière plus étroite et plus interactive les aidants du territoire de la Seine-Amont et plus largement du Val-de-Marne.

On vous donne donc rendez-vous le jeudi 11 mai 2017 à partir de 17h à Silver Innov’ pour venir découvrir cette nouvelle formation dédiée aux aidants des personnes âgées. Et pour ceux qui ne pourrons pas être présents, l’adresse du site web hébergeant la formation vous sera dévoilée lors de la prochaine newsletter de Campus Urbain.

ImPULS’heure, et de trois !

La troisième session de l’imPULS‘heure s’est déroulée le mercredi 22 mars matin dans les locaux du #6Pasteur gérés par le Matériaupôle, cluster francilien autour des Matériaux & Précédés.Logo22mars2017

Lors de cette matinée, deux entreprises, la Compagnie des Aidants et Matabase, se sont prêtées au jeu en venant challenger leur projet auprès des experts filières du territoire (biotech, éco-activités, environnement, santé, numérique et  silver économie…).

Si les participants de cet atelier sont ravis de l’expérience, leurs ressentis sont différents. Pour Claudie Kulak de la Compagnie des Aidants, ça a été pour elle une belle opportunité. Car « ces échanges ont été très constructifs et inspirants ». « A l’issue de cette séance, je vais revoir l’image que je veux donner de mon entreprise ». Claudie Kulak va apporter des corrections à sa présentation et son Business Plan. Pour Daovone SRIBOUAVONG, le constat est plus circonspect. « La critique a été rude mais positive ».

Dans les deux cas, les candidates du mois de mars recommandent aux prochaines entreprises reçues de bien préparer son dossier de présentation en amont pour bénéficier de l’expertise « très pointue » des membres de l’imPULS‘heure. « Vous aurez en face de vous des personnes très compétentes qui sont là pour vous aider à positionner votre projet » conclue Claudie Kulak.

L’objectif du service imPULS‘heure est de lever les difficultés en identifiant des solutions, de réinterroger le positionnement stratégique et marketing, de tester la stratégie de développement des entreprises auditées. A terme, ce service se positionne comme une vraie « porte d’entrée » au sein d’un réseau de filières partenaires.

La prochaine session de l’imPULS‘heure aura lieu le 7 juin 2017 dans les locaux de Silver Innov’, pépinière et hôtel d’entreprises dédiés à la Silver Economie. Elle sera consacrée à des projets entrepreneuriaux d’étudiants du territoire Grand-Orly Seine Bièvre.

Présentation des deux entreprises :

  • Matabase – adhérent du Matériaupôle – Chez matabase, nous recherchons les matériaux et procédés à fort potentiel environnemental et sanitaire, dans toute l’Europe, pour diffuser au plus grand nombre – https://matabase.fr/
  • La Compagnie des Aidants – adhérent de Silver Valley – Réseau social national privé et sécurisé pour les aidants de personnes fragilisées par la maladie, le handicap et/ou le grand âge – https://www.lacompagniedesaidants.com/

Pour tout renseignement, contactez Damien Cacouault, directeur-adjoint de Campus Urbain au 07 83 50 93 96 ou sur damien.cacouault@gmail.com

Le tournage des vidéos du MOOC des Aidants en images

Les vidéos du  MOOC sont dans la boîte !

Du mardi 11 au vendredi 14 octobre 2016, Campus Urbain, Les Lapins Bleus Formation (organisme de formation audiovisuelle et partenaire du projet dans le cadre de la réalisation des vidéos) et nos partenaires du Bien Vieillir en Val-de-Marne ont réalisé une importante partie des tournages du MOOC des Aidants. Cette formation gratuite sera disponible en ligne prochainement. Elle sera accompagnée de sessions présentielles sur le territoire. Ce MOOC vise à informer et à guider les aidants afin qu’ils puissent accompagner au mieux leurs proches face aux enjeux du vieillissement.

Un grand merci à Sylvie Pariel, gériatre à l’hôpital Charles Foix, Claudie Kulak, fondatrice de l’association Compagnie des Aidants, Bastien Zemb et Adrien Euphraste, ergothérapeutes, co-fondateurs de l’entreprise Bel à Vie, Camille Mairesse, directrice de Prévention Retraite IDF, Hervé Robert, directeur de Âges et Vie, Christophe Ambroise, chargé de projets Accessibilité Mobilité auprès du Conseil Départemental du Val-de-Marne, Benjamin Zimmer, directeur de Silver Valley, Agnès Michon, neurologue à l’hôpital Pitié Salpétrière, Jean-Marie Billard-Madrières des Lapins Bleus Formation, Catherine Ollivet, Présidente de France Alzheimer 93 et Christophe Bouché, psychiatre à l’hôpital Charles Foix.

Retrouvez les photos du tournage :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A très vite pour la suite.

MOOC : formation numérique des aidants, un projet porté par Campus Urbain Seine-Amont

Campus Urbain, architecte de l’innovation territoriale, porte le projet partenarial d’une formation MOOC s’adressant aux aidants des personnes âgées.

« Sans qu’on s’en rende IMG_20160418_160112357compte, il y a beaucoup de personnes âgées souvent dépendantes. Et les personnes qui les entourent, famille et personnels médicaux ou les personnes à leur service ne savent pas vraiment comment les aider, comprendre ce qu’elles ont ou simplement aborder leurs difficultés » constate le professeur Joël Belmin, professeur de gériatrie à l’hôpital Charles Foix.

C’est au regard de ces enjeux et des compétences présentes sur le territoire de la Seine-Amont que Campus Urbain a décidé de réaliser un MOOC, une formation numérique destinée aux aidants des personnes âgées disponible sur Internet.

Le MOOC (Massive Online Open Course) est un outil de formation en ligne, ouvert à tous et gratuit. Il permet à tout un chacun de se former sur des sujets variés. Sa facilité d’accès via Internet lui permet de s’adapter aux rythmes de vie des aidants. Car « un aidant, c’est quelqu’un qui a une vie, des enfants, un travail, un tas de choses à faire et la partie aidante de sa vie est en plus. Le MOOC est un outil efficace et rapide. Il permet de gagner du temps et de s’adapter aux rythmes de vie des aidants » explique Jean-Marie Billard-Madrières, du centre de formation audiovisuelle Les Lapins Bleus.

L’idée du projet de MOOC consacré aux aidants est issue du constat d’absence de formation dédiée à cette frange de la population qui vient en aide aux personnes dépendantes. Et ce, d’autant plus que le nombre d’individus concernés par ce sujet est en constante augmentation. C’est ce qu’indique le Baromètre des aidants 2015 réalisé par BVA et la fondation April, l’enquête indique qu’aujourd’hui 11 millions de personnes viennent en aide à leurs proches en perte d’autonomie, et d’ici 2020, ce chiffre concernera un peu plus de 17 millions de personnes.

Le territoire de la Seine-Amont s’est depuis longtemps engagé en faveur du  « bien vieillir ». En atteste la création du Pôle Allongement de la vie Charles Foix, devenu depuis 2016 Futurâge – Pôle Charles Foix. Cette volonté politique a également permis la création de la Silver Valley, de l’Institut de la Longévité ou encore de la plateforme immobilière et de services Silver Innov’.

Poursuivant la démarche avant-gardiste existant sur le territoire autour des enjeux du vieillissement, l’association Campus Urbain Seine-Amont pilote ce projet de MOOC consacré aux aidants. En fédérant et catalysant les compétences de ses partenaires territoriaux, Campus Urbain s’est entouré des ressources nécessa

IMG_20160413_162612462.jpgires à la réalisation de ce projet (contenu pédagogique, médicale, audiovisuel, informatique…). Ce projet partenarial réunit à présent l’école supérieur d’informatique ESIEA, le centre de formation audiovisuel Les Lapins Bleus Formation, l’école des artisans de l’image animée Georges Méliès à Orly, les équipes de gériatrie de l’AP-HP Pitié Salpêtrière-Charles Foix et de l’Université Pierre et Marie Curie ainsi que Futurâge – Pôle Charles Foix.

photo : COPIL à l’école Georges Méliès

La création de ce MOOC bénéficie du soutien financier de l’Établissement Public Territorial 12 – Territoire Seine-Amont dans le cadre d’un dépôt de dossier auprès de l’Union Européenne en vue de l’obtention des fonds européens pour le développement économique régional (FEDER).

L’enjeu de ce MOOC est ainsi de proposer un ensemble de solutions, de conseils et d’idées qui permettront aux aidants, familiaux et professionnels, d’aborder plus sereinement leur rôle face à la perte d’autonomie de leurs proches. Souvent démunis et seuls, les aidants ont besoin d’être accompagnés dans leur quotidien. Ce MOOC est un début de réponse à leurs interrogations et doutes.

L’intention de l’équipe en charge du projet est d’innover. Le « MOOC : formation numérique des aidants » ne proposera pas uniquement des séances d’apprentissage en ligne. En effet, le projet prévoit l’organisation de sessions présentielles lors desquelles aidants  et experts (aidants professionnels, médecins, infirmiers…) seront réunis pour dialoguer et échanger. Une occasion pour les aidants d’un même territoire de se rencontrer et de créer des liens entre eux.

Rendez-vous en fin d’année 2016 pour le lancement.

Le MOOC : Formation numérique des aidants, un projet soutenu par

Les filières de la Seine-Amont à Techinnov Paris – Orly 2016

logo techinnov

Campus Urbain Seine-Amont, architecte de l’innovation territoriale, était dans le cadre de son animation des filières industries culturelles et créatives / numérique, présent sur le stand du territoire Seine-Amont de l’EPT 12 lors de l’édition 2016 de Techinnov Paris – Orly.

Le 11 février 2016, les filières du territoire Seine-Amont de l’EPT12 se sont réunies afin de développer leur réseau de partenaires lors de Techinnov Paris – Orly.

« L’innovation va de pair avec ce territoire qui a un fort potentiel de développement, notamment avec cinq millions de mètres carrés disponibles, dont 40 % d’activités productives ! » souligne M. Patrice Diguet, vice-président de l’Établissement Public Territorial 12 Grand Orly – Val-de-Bièvre – Seine-Amont (EPT 12), délégué à l’immobilier d’entreprises et aux activités productives.

Cette année, le salon B2B Techinnov tenait sa dixième édition à Orly. Un âge charnière pour ce rendez-vous incontournable de l’éco-système de l’innovation, et une première pour le territoire Seine-Amont, qui a choisi d’agir en rassemblant sur son stand le réseau des filières impactant le territoire de la Seine-Amont.

Étaient présents, le Cluster Eau Milieux Sols, le Campus Urbain Seine-Amont, le Matériaupôle Seine-Amont, Défi Mécatronic, Silver Innov’ et Elastopôle.

Lors de cette journée, tout a été mis en œuvre pour permettre aux représentants des filières de mener des actions de prospection. Organiser autour de rencontres bilatérales de 15 min, Techinnov offre la possibilité d’identifier de nouveaux prospects et de rencontrer facilement de futurs partenaires.

Les filières ont pu ainsi valoriser leurs d’adhérents, en trouver de nouveaux et avancer sur leurs projets partenariaux avec les différents acteurs rencontrés sur place : grand compte, PME, start-up, laboratoire ou financeur… C’est ce qu’a confirmé Arnaud Bousquet, directeur du Matériaupôle, qui a pu « rencontrer divers prospects (…) qu’il faudra convertir par la suite, notamment sur des débouchées marchés ». Également, cette journée était idéale pour présenter et valoriser les innovations développées par leurs adhérents.

Les filières du territoire Seine-Amont se sont fortement mobilisées pour représenter le territoire. Car en effet, il s’agissait aussi de faire rayonner le territoire et ses compétences à travers le tissu d’acteurs.

Cette journée à Orly a été extrêmement rentable puisqu’elle a permis d’approcher plus de soixante-dix contacts qualifiés. A charge aux filières de les transformer en essais gagnants.

Ce temps de prospection et de présentation a aussi permis aux filières de renforcer leurs liens, de croiser leurs contacts pris lors de Techinnov. Les dynamiques partenariales présentes sur le territoire de la Seine-Amont s’affirment de jour en jour grâce aux synergies créées lors de tels événements.

 

L’équipe Campus Urbain Seine-Amont

campusurbain.seineamont@gmail.com

 

Retour sur les Entretiens du Campus Urbain Seine-Amont

tumblr_inline_o2paozZcd31u0pitv_1280

Campus Urbain Seine-Amont, association présidée par M. Hervé LABORNE participe au développement économique du territoire Seine-Amont en œuvrant comme « architecte de l’innovation territoriale ».

Chaque année, Campus Urbain organise les « Entretiens du Campus » pour informer et débattre de thématiques que nous jugeons essentielles pour le développement et l’avenir du territoire.

Pour cette quatrième édition des Entretiens du Campus, qui se sont tenus le jeudi 17 décembre 2015 à Gare au Théâtre, Vitry-sur-Seine, nous avons décidé d’aborder un sujet crucial pour le développement économique des territoires, le Très Haut Débit, et plus particulièrement, le Très Haut Débit Symétrique. Pour traiter de cet enjeu, nous nous sommes entourés d’experts issus de différents milieux afin d’approfondir le concept : « la fibre optique professionnelle symétrique, un élément structurant au service des entreprises et des territoires ».

En effet, il est apparu lors de la table ronde réunissant des experts et des utilisateurs (Chambre de Commerce et d’Industrie, entreprise INSIA, Caisse des Dépôts et des Consignations, groupe ESIEA –école In’Tech) que les acteurs du territoire ont besoin d’un accès financièrement abordable au Très Haut Débit Symétrique pour leurs activités. Entreprises du numérique, collectivités territoriales ou encore acteurs des industries culturelles et créatives ont de plus en plus besoin d’un réseau leur offrant des débits rapides, que cela soit pour la réception mais surtout pour l’envoi de données. La fibre optique professionnelle symétrique est l’infrastructure réseau répondant à ce besoin.

Cette notion de symétrie des débits est la clé de voûte permettant aux acteurs économiques de rester compétitifs dans leur domaine respectif. Or, cette offre de Très Haut Débit Symétrique reste très onéreuse due au faible déploiement des réseaux de fibre optique symétrique sur le territoire de Seine-Amont. C’est le constat que fait Sabir Tapory, directeur de l’entreprise vitriote INSIA spécialisée dans les services numériques et informatiques. Son opérateur téléphonique lui a proposé de la fibre optique symétrique 100 Mbits/s au prix de 2000 € par mois ! Or, « ce n’est pas du tout suffisant et extrêmement coûteux pour nous » signale M. Tapory. « Avec cette offre, acheminer plusieurs Téra nous prendrait une nuit ou une journée. Ce n’est pas concevable pour nous ». Du coup, pour livrer ses fichiers à ses clients, l’entreprise continue d’utiliser des… motos. « En une heure, nos documents sont livrés ! » conclue M. Tapory.

C’est au regard de ces enjeux que la Communauté d’agglomération Seine-Amont a conduit avec Campus Urbain en 2015 une étude visant à clarifier les enjeux économiques du Très Haut Débit et à identifier les solutions envisageables pour répondre aux besoins des entreprises. Cette étude menée par Milena Gimenez, a permis de mettre en avant certaines solutions de déploiement en vue de proposer aux acteurs économiques du territoire la possibilité d’accéder à une offre de Très Haut Débit Symétrique à un coût acceptable.

C’est un enjeu de taille pour les entreprises car « la fibre optique symétrique professionnelle améliore également les conditions de travail » constate pour sa part, Gaëlle Rousseau, de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris. Le Très Haut Débit Symétrique transforme les usages et le fonctionnement dans les entreprises. « Elle réduit les distances en introduisant la notion de tiers-lieux et de télétravail, améliore la qualité de vie dans l’entreprise et développe l’innovation en interne ». Grâce à l’échange rapide des données et d’informations, de nouvelles pratiques émergent dans l’univers des entreprises : externalisation des données, stockage de l’information, archivage, sécurisation du système d’information de l’entreprise…. Le cloud computing réinterroge quant à lui la notion même de bureau car celui-ci devient mobile comme en témoigne le développement des espaces de télétravail. Ainsi, lorsque l’immatériel devient réel et que la notion de travail collaboratif à distance devient possible via les nouveaux outils de co-conception ou encore via les visioconférences, on « évite les temps de déplacement et de transport ». Aussi, on constate l’émergence d’outils de gestion de projets directement disponibles sur les plateformes des réseaux sociaux. In fine, en « développant un environnement de travail partagé et sécurisé », le numérique peut permettre la création de valeurs en « améliorant la qualité des échanges entre une entreprise et son client » conclue Gaëlle Rousseau.

Tous les intervenants de cette première table ronde ont été d’accord pour constater que le déploiement du réseau de fibre optique professionnelle symétrique en première couronne sud-francilienne est insuffisant. Sans un tel réseau sur le territoire de la Seine-Amont, le maintien de son identité numérique, culturelle et créative risque de se complexifier. Pis encore, l’avantage comparatif du territoire aujourd’hui construit autour de l’attractivité de son foncier, risque d’être remis en question par le coût d’accès à la fibre optique professionnelle symétrique.

L’accès à la fibre optique professionnelle symétrique à un coût compatible avec les budgets des TPE/PME est donc un enjeu de taille pour le territoire, « c’est pourquoi, il faut que les décisions soient prises rapidement et que les choses aillent vite » commente M. Jean-Charles Pomerol, Président du Pôle Allongement de la vie Charles Foix et d’Agoranov, Vice-Président de Cap Digital, avant de conclure « ne soyons pas en retard d’un métro ! ».

Campus Urbain Seine-Amont

campusurbain.seineamont@gmail.com