Génèse et évolution de Campus Urbain

L’association Campus Urbain Seine-Amont est née pour accompagner la mutation urbaine, économique et sociale en cours sur le territoire communal. En effet, l’arrivée de « grands acteurs » métropolitains à Ivry, les établissements d’enseignement supérieur et de recherche en particulier, couplée aux grands projets d’aménagement, ont modifié en profondeur la ville. Les évolutions qui ont résulté nécessitaient d’être canalisées et accompagnées.

Dans ce contexte, l’association Campus Urbain Ivry s’était donnée comme objectif de favoriser l’intégration dans le milieu économique et social local de ces « acteurs » afin de contribuer à la mutation économique, au profit de l’ensemble des habitants et des différents acteurs sociaux et économiques, et au développement de l’économie de la connaissance à Ivry.

Ces enjeux se retrouvent à l’échelle du territoire de la communauté d’agglomération Seine Amont, constituée depuis le 1er janvier 2013, avec un transfert effectif de compétences mis en œuvre depuis le 1er juillet 2014.

Créée en 2013, la Communauté d’Agglomération Seine Amont (CASA) regroupe trois communes : Vitry-sur-Seine, Ivry-sur-Seine et Choisy-le-Roi.

Avec une accélération récente des mutations du territoire, la CASA est au cœur d’une dynamique territoriale particulière et d’une concentration d’opérations d’aménagement et de contrats territoriaux aux portes de Paris (déploiement d’un OIN, présence de l’EPA ORSA sur le territoire Seine Amont, accueil de deux gare du Grand Paris Express, CDT « Grandes Ardoines), mise en place des futurs contrats de ville….

Un fort potentiel d’innovation existe sur le territoire.
Chacune des communes, historiquement en coopération au sein de l’Association Seine Amont Développement, de l’actuelle CASA développe depuis plusieurs années des initiatives visant à structurer, déployer ou accompagner des filières économiques innovantes. Ces premiers « écosystèmes » ont pris le statut d’association, de grappe d’entreprises, ou de cluster, ou encore d’embryon de pôle d’excellence.

Ces écosystèmes sont nés d’une volonté locale de faire émerger des projets collaboratifs inter filières et de se mettre au service de l’innovation du territoire de la CASA en permettant notamment aux PME de se mettre en réseau, d’avoir accès à l’innovation et à des fonds européens ou d’autres fonds relevant de contractualisation (Ecocité, Appels à Projets…), de développer l’emploi, la formation, et l’insertion.

Ils s’appuient également sur la présence de nombreux établissements d’enseignement supérieur et laboratoires de recherche (universités, écoles d’ingénieurs…)
L’ensemble des éléments du diagnostic réalisé par la CASA sur le territoire a permis d’identifier plusieurs enjeux majeurs, conduisant à la définition d’une stratégie de développement économique ;

Celle-ci s’appuie en particulier sur :
– le dynamisme économique du territoire, avec en particulier l’implantation de nouvelles entreprises relevant de « l’économie de la connaissance »,
– Le développement de la présence de nombreux établissements d’enseignement supérieur, de recherche et d’entreprises de haute technologie.
– Le développement de filières et pôle industriels innovants : Silver Valley, Eco-activité/Eau-milieux-Sols, Mécatronique, Matériaupole, ICC/numérique…
– La rénovation économique urbaine engagée en particulier par les opérations d’aménagement des villes : Ivry-Confluences, Ardoines, Lugo…
– Les « politiques de la ville » mises en oeuvre par la CASA et les Villes, en particulier en matière d’insertion.

Publicités